Les différentes formes d’Endométriose digestive 
et leur traitement:
 
 
Endométriose rectale:
 
L’atteinte rectale est la plus fréquente des atteintes du tube digestive lors d’endométriose digestive. 
Ceci est du à la proximité du rectum par rapport aux organes génitaux internes féminins. 
Il s’agit dans le cas d’atteinte rectale, d’une invasion directe par une endométriose nodulaire rétro-utérine. 
Le traitement de tel nodule, peut impliquer un geste chirurgical sur le rectum en fonction de l’atteinte de celui-ci. 
Cela peut impliquer soit une résection superficielle de la paroi musculaire du rectum en allant jusqu’à une résection sub-totale ou totale du rectum (proctectomie). Le type de geste chirurgical à envisager sur le rectum sera discuter de cas en cas en fonctions de la sévérité de l’invasion rectale et de son niveau sur le rectum. 
Vous trouverez plus de détail sur les interventions sur le rectum sur la page sur les proctectomies.
 
Endométriose sigmoïdienne:
 
Une atteinte sigmoïdienne par l’endométriose, souvent nodulaire, représente l’atteinte colique la plus fréquente. 
L’endométriose est généralement responsable de syndrome sub-occlusif, voir occlusif au niveau sigmoïdien. 
Son traitement, en fonction de la sévérité de l’atteinte se fait soit par une courte résection colique en manchette, 
soit par une sigmoïdectomie réglée emportant le colon sigmoïde. 
Les risques de ces deux approches sont similaire de même que leurs résultats. 
Ces deux types de résection n’influencent pas le transit à long terme. 
Cette intervention se réalise par chirurgie minimalement invasive, laparoscopie ou single access endoscopic surgery 
(Bucher P, et al. Transumbilical single incision laparoscopic sigmoidectomy for benign disease. Journal of Colorectal Disease). 
Vous trouverais plus de détail sur les interventions concernées dans les pages sur la sigmoïdectomie 
et celle sur la colectomie segmentaire.
 
Endométriose colique:
 
Une atteinte colique, en dehors de l’atteinte du colon sigmoïdien, possible, les signes cliniques sont souvent plus frustre que lors d’atteinte sigmoïdienne. 
Leur traitement implique généralement une colectomie segmentaire. Vous trouverez des informations détaillées concernant ces intervention sur la page concernant les colectomies segmentaires.
 
Endométriose de l’intestin grèle:
 
De fréquence modérée, mais souvent difficile à diagnostiquer par les examens radiologiques. 
Elle est par contre rarement isolée et survient généralement associée à d’autre atteinte endométriosique. 
L’endométriose de l’intestin grêle peut entrainer des troubles du transit, une gêne voire des douleurs abdominales. 
Sont diagnostique nécessite souvent une exploration de l’intestin grêle soit par des examen radiologique soit chirurgicale (laparoscopie). D’ailleurs lors de toute chirurgie pour endométriose l’intestin grêle devrais être inspecté par le chirurgien. 
En cas d’atteinte de l’intestin grêle il faudra souvent réaliser une courte résection grêle segmentaire afin de s’assuré de la résection complète de la lésion d’endométriose. 
Vous trouverez plus d’informations sur les résections grêles segmentaires sur la page concernant la chirurgie de l’intestin grêle.
 
Endométriose pariétale:
 
Une atteinte pariétale par l’endométriose est une des formes les plus fréquentes d’endométrioses. 
Il s’agit soit d’endométriose superficielle (endométriose péritonéale) soit d’atteinte nodulaire. 
Elle sont parfois la cause de syndrome douloureux qui ont la particularité d’être dépendant du cycle menstruel. 
Leur traitement implique la destruction des lésions d’endométrioses qui se fait soit par coagulation soit par vaporisation au Laser.
 
Endométriose sur cicatrice:
 
Le traitement d’une endométriose sur une cicatrice, se présente sous la forme d’un nodule dans la cicatrice 
qui sera traiter par résection chirurgicale. La résection se doit d’être complète 
afin de diminuer les risques de récidive.Ces tumeurs anciennement appelée carcinoïde, 
sont les plus fréquentes de l’appendice.
 
Autres formes d’endométrioses digestives:
 
L’endométriose peut rarement atteindre d’autre organes digestifs (foie, rate,etc.) 
Le type d’intervention dépendra de l’atteinte et peut varier de cas en cas 
et vous serons expliquer en fonction de l’atteinte dont vous souffrez.
 
 

Journée Francophone d'Hépato gastroentérologie et oncologie :

Comment faire le diagnostic d'une endométriose rectocolique?

VIDEO

Endométriose et envahissement digestif : quels signes IRM ?
Endométriose digestive 
 
Emile Daraï, Gil Dubernard, Roman Rouzier, Catherine Frey, Elisabeth Chéreau, Serge Uzan,  Marcos Ballester 
Service de gynécologie-obstétrique, hôpital Tenon, AP-HP, université Pierre et Marie Curie, Paris VI.