Je me présente Je m'appelle S.et j'ai 32 ans. 
 
Pour moi cela a commencé tardivement, j'ai eu un enfant à 24 ans naturellement. 
 
Vers 28 ans j'ai commencé à avoir des saignements lors de mes rapports mais sans douleur. J'en ai parlé à mon gynécologue du moment, qui m'a diagnostiqué un polype, qu'il a enlevé au scalpel ( est ce que c'était bien un polype ??) . Il s'en est suivi des douleurs atroces au moment des règles et au moment d'aller au wc. Je suis retournée chez le gynécologue, qui me disait que c'était hormonal. Il m'a donc changé plusieurs fois de pilule. 
 
Au bout de deux ans et de douleurs qui ne cessaient d'augmenter, je me suis décidé à changer de gynécologue. J'en ai pris une dans un hôpital. Dès que je l'ai vu et que je lui ai indiqué mes symptômes elle m'a dit tout de suite c'est l'Endometriose et m'a expliqué la galère qui allait suivre. 
 
 
Ensuite comme beaucoup d'entre nous, irm, ... 
 
Fin 2012 j'ai fait une grossesse extra-utérine et lors de l'opération pour m'enlever la trompe, elle me dit que j'ai un énorme kyste au niveau des ligaments utero- sacré et du rectum. Elle ne se sent pas capable d'opérer alors elle m'envoi sur Strasbourg chez un spécialité de l'Endométriose. 
 
En juin 2013 première opération. Malgré cela les douleurs continuent .. 
 
Deuxième opération en janvier 2014... là il m'enlève un bout de rectum et de vagin. Et les douleurs ne cessent pas!
En juin, urgence car j'avais de grosses douleurs du côté gauche. Verdict: gros kyste sur l'ovaire. Donc, je revois le spécialiste, car les douleurs sont toujours présentent. Je me suis faite réopérer la semaine passée tout était collé de nouveau.... 
Les traitements de ménopause ne fonctionne pas sur moi, ni aucun autre traitement essayé. 
 
C'est dur de vivre au quotidien avec ces douleurs... Je suis expert comptable et mon Patron ne me donnera plus de nouveau client tant que je serai malade... On ne peut pas lui en vouloir c'est compréhensible même si ça me.. met la rage ... Pas contre lui mais contre cette saleté de maladie qui me pourrie la vie. Mon médecin m'a dit que la prochaine fois serait sûrement la dernière qu'il m'enlèvera tout car à force d'enlever des bouts et de gratter il y aura le risque d'une poche a vie ... 
 
C'est un combat pour toutes les femmes concernées …
 
S.P